Le Département y va de son plan de relance

29 juin 2020 par Nicolas Bros
117 vues

Après Saint-Étienne Métropole, c’est au tour du Département de la Loire d’annoncer un plan de relance économique. Une enveloppe de 15 millions d’euros pour les communes est prévue, notamment pour aider les secteurs du bâtiment et des travaux publics.

« Il est de notre devoir d’accompagner la reprise de l’activité dans la Loire aujourd’hui comme demain et de soutenir celles et ceux que la crise a déjà fragilisé car nous savons qu’elle aura des conséquences sur plusieurs années. » C’est en ces termes que Georges Ziegler, président du Département de la Loire, complète l’annonce de l’enveloppe investie par sa collectivité. C’est une « enveloppe exceptionnelle » de 15 millions d’euros qui viendra soutenir des projets portés soit par le Département lui-même, soit en partenariat avec les acteurs locaux, notamment les collectivités territoriales comme les communes, afin de favoriser la reprise d’activité des entreprises.

4 axes majeurs visés

Pour pouvoir bénéficier de cette aide départementale, les projets devront être déposés entre le 1er juillet et le 31 octobre 2020 pour être lancés au plus tard le 31 décembre 2020. Si les secteurs du bâtiment et des travaux sont principalement visés, d’autres peuvent bien entendu entrer dans la danse. Le tout étant de respecter les 4 axes majeurs fixés : solidarité aux personnes âgées, transition écologique, transition numérique et transition énergétique. Georges Ziegler précise que « cette enveloppe exceptionnelle de 15 M€ s’ajoute aux 34,1 M€ d’aides aux tiers (communes et intercommunalités), votés au budget 2020, pour le financement de leurs projets d’investissement. »

Un soutien pour les assos en parallèle

Si ce plan de relance vise les communes en priorité, les associations ne sont pas oubliées pour autant via d’autres formes de soutien. Tout comme l’ont fait d’autres structures publiques telles que la Ville de Saint-Étienne, le Département de la Loire prévoit plusieurs mesures de soutien au monde associatif :

  • maintien des subventions prévues pour 2020
  • mise en place d’une procédure adaptée pour prioriser les subventions à mandater, sans attendre,
  • maintien des versements : ainsi plus de 140 subventions aux associations touristiques et sportives, représentant plus de 1,3 M€, ont été mandatées durant la crise sanitaire entre le 17 mars et le 11 mai,
  • maintien du lien et des réponses rapides aux questions posées individuellement grâce au télétravail et à la disponibilité des agents, qui ont assuré la continuité du service
  • proposition de mandater dès 2020 un acompte de subvention, sur la base des dépenses engagées par les associations, dans le cadre du report d’événements sur 2021

Signaler une erreur

Signaler une erreur
J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

Laisser un commentaire

Les brèves à grignoter


Gaël Perdriau réélu à la tête de Saint-Étienne Métropole

Le Conseil métropolitain d’installation de Saint-Étienne Métropole (SEM) s’est réuni mardi 7 juillet au Centre des congrès. Sans surprise, c’est Gaël Perdriau, maire de Saint-Étienne, fraîchement réélu le 28/06 qui a été reconduit dans ses fonctions de président de Saint-Étienne Métropole. Malgré la candidature de Gérard Tardy, maire de Lorette.

À bicyclette… électrique

Devant le succès de la prime à l’acquisition d’un vélo électrique (jusqu’à 200€), Saint-Étienne Métropole prolonge l’opération dès le 1er juillet pour la 3e fois de l’année…

Actus


Devoirs de vacances

9 juillet 2020 par Nicolas Bros

Stoppée par le Covid-19 pendant plusieurs semaines, l’année scolaire 19/20 de nombreux petits Ligériens a été largement tronquée. Les pouvoirs publics ont décidé de mettre sur pied des « vacances apprenantes ». C’est le cas dans toute la Loire et notamment à Saint-Étienne où des enfants peuvent profiter d’une semaine mêlant apprentissage et loisirs, jusqu’au 28 août.


Le textile français veut sensibiliser les consommateurs

8 juillet 2020 par Nicolas Bros

C’est une forme d’appel à l’aide face aux difficultés liées à la surproduction de masques dans les entreprises textiles françaises mais également au ralentissement de la consommation tout court. L’Union des industries textiles (UIT) lance un appel aux consommateurs et pouvoirs publics pour les sensibiliser à se tourner vers les produits textiles français. Une communication […]

S'inscrire à la Newsletter
Newsletter